Pourquoi la masturbation est bonne pour la santé ?

Pourquoi la masturbation est bonne pour la santé ?

La masturbation, un sujet tabou pourtant pratiqué par 70 % des hommes et 40 % des femmes en couple. Dans une vidéo interactive publiée sur la chaîne YouTube Asap Science, deux scientifiques canadiens nous expliquent les bienfaits d’un moment de plaisir solitaire sur notre organisme.

Vous connaissez sûrement cette légende urbaine qui dit que la masturbation rend sourd ou aveugle. Mettons-nous d’accord, ceci est complètement faux ! Au contraire, le plaisir solitaire est excellent pour notre santé et notre organisme. C’est ce que deux scientifiques canadiens nous expliquent dans une vidéo décalée où ils explorent les bienfaits de cette pratique sur notre corps, mais également sur notre esprit.

Pêle-mêle, on apprend que le cerveau humain libère des hormones lors d’un orgasme : la dopamine, responsable de la sensation de bien-être, mais aussi les endorphines qui diminuent le stress ainsi que les douleurs menstruelles chez les femmes. Chez les hommes, une masturbation régulière permet d’améliorer la qualité du sperme. Si la quantité baisse, les spermatozoïdes auront plus de chance de féconder l’ovule, les spermatozoïdes « fatigués » étant éliminés. Le fait de se masturber diminue également les risques de cancer de la prostate, car cela permet d’évacuer des composantes cancérogènes.

Les scientifiques préconisent également une pratique variée de la masturbation. Pour atteindre l’extase, ils recommandent de changer de main afin de ne pas rendre le plaisir solo monotone, ce qui réduirait le niveau d’excitation.

Si la science nous explique qu’il est bon pour la santé de se masturber, il serait bête de ne pas en profiter non ?

 

Encore un doute ? Voici 6 bonnes raison de s’y mettre !

1. C’est le meilleur des anti stress

Une journée stressante, des soucis en pagaille ? Pourquoi ne pas vous autoriser un petit plaisir pour oublier tout ça ? « La masturbation, ça aide à se détendre. En somme, ça remplace une cigarette ou carrément une sieste ! » explique la sexologue Caroline Le Roux. D’ailleurs, 39% des Américaines avouent se caresser pour se détendre… En effet, lorsque l’on se masturbe, notre cerveau libère de l’endorphine, une hormone qui apporte un sentiment de bien-être. Et si, en plus, on atteint l’orgasme, la décharge d’endorphine est telle que l’on se sent instantanément bien !

2. Ça cimente le couple

Non, la masturbation n’est pas un acte égoïste, c’est même tout le contraire ! « Lorsque l’on fait l’amour avec notre conjoint, on ne peut pas attendre qu’il nous apporte un orgasme, comme ça, sur un plateau, explique Caroline Le Roux. On doit le guider, lui montrer ce qui nous fait grimper aux rideaux. » Et, pour le savoir, rien de tel que la masturbation ! Partir à la découverte de son corps, explorer ses zones érogènes, pincer, caresser, effleurer… La masturbation contribue à l’épanouissement de notre vie sexuelle, et nous garantit des parties de jambes en l’air très satisfaisantes avec notre cher et tendre !

3. Ça favorise le sommeil

Pour combattre l’insomnie, vous avez tout essayé : les tisanes, les remèdes de grand-mère, la sophrologie… Rien ne marche. Et si la masturbation devenait votre nouveau somnifère ? « Les femmes qui se caressent avant de se coucher dorment d’un sommeil plus calme et plus profond que les autres », note Caroline Le Roux. Parce que la masturbation entraîne la libération par le cerveau de neurohormones, en particulier des endomorphines, des hormones reconnues pour favoriser l’endormissement. Mais aussi parce que la pression sanguine diminue … Et cette combinaison de facteurs fait que l’on plonge plus facilement dans les bras de Morphée.

4. C’est un petit plaisir ultra rapide

D’après les statistiques, il faut en moyenne 4 minutes aux femmes pour jouir en se masturbant. C’est moins que le temps qu’il faut pour se relaxer sous la douche, ou pour se préparer un bon gâteau au chocolat ! En plus, en quatre minutes seulement, 95% des femmes accèdent au Nirvana. Un petit plaisir simple et rapide dont toutes les femmes ultras pressées ne sauraient se priver…

5. C’est bon pour la santé

Décidément, l’endorphine, libérée quand on se masturbe, cumule les atouts. En plus d’être garante de notre bien-être, cette hormone a aussi des propriétés analgésiques ! Se masturber permettrait donc de lutter contre les migraines et contre les crampes. Meilleur qu’un comprimé d’aspirine, non ?

Autre atout non négligeable, une étude a prouvé que cette activité augmente considérablement notre taux d’œstrogènes, une autre hormone typiquement féminine qui se révèle être un excellent rempart contre les troubles cardiaques…

6. Ça aide à se recentrer

La journée, vous n’avez pas le temps de souffler. Entre les marmots et le boulot, difficile de trouver un créneau pour prendre soin de vous. Aller faire du sport, vous y pensez, mais ça tombe toujours à l’eau. Se masturber, ça ne prend pas beaucoup de temps, n’exige aucun déplacement et est un bon moyen de se recentrer sur soi. « C’est l’équivalent d’un bon bain, affirme Caroline Le Roux. L’occasion de prendre du temps pour soi, de se reconnecter avec soi-même et d’écouter son corps. Durant quelques minutes, la seule chose importante, c’est vous. Et ça, ça fait du bien. »

Qu'en pensez-vous ?