Ces fous de mode rencontrent ceux qui fabriquent leurs habits dans les usines du Cambodge, ce qu’ils vont voir va les choquer !

C’est assez facile d’être pris dans la machine de la consommation et de la mode sans penser à ceux quise tuent à la tâche pour fabriquer les vêtements. Mais que se passerait-il si nous étions face à face avec cette cruelle vérité ?

“Sweatshop”, une téléréalité norvégienne, a envoyé trois jeunes mordus de mode à Phnom Penh, la capitale du Cambodge, pour vivre comme ceux qui travaillent dans les usines de textile.

Et même si Sokty, leur guide et hôte cambodgien, travaille 70 heures par semaine, il ne gagne que 130 dollars par mois ! Pour ces trois jeunes totalement dépaysés, l’expérience va s’avérer physiquement et émotionnellement très dure… “Je n’en peux plus. C’est quoi comme genre de vie ça ?” dit l’une d’elles.

L’émission a un impact direct sur les marques et sur nos décisions de consommateurs au quotidien. Le côté humain est la base-même du programme, et ça le rend vraiment touchant et bouleversant…

 

Qu'en pensez-vous ?